Finance

De nouvelles arrestations hier durant la manifestation interdite contre la loi de finances

De nouvelles arrestations hier durant la manifestation interdite contre la loi de finances

(Niamey et les 2 jours) - L’on note de nouvelles interpellations hier durant la manifestation interdite contre la loi de finances 2018. Elles ont visées des responsables de l’organisation à savoir Ibrahim Diori, Maikoul Zodi et Abdourahamane Idé Hassane.

Comme de coutume, la Police a quadrillé l’itinéraire de la manifestation (prévue pour l’après-midi) et a empêché tout regroupement de masse avec des jets de gaz lacrymogènes. En face, des jeunes prêts à en découdre et qui ont répliqué en paralysant la circulation (barricades, pneus brûlés, etc) sur de grandes artères entre Wadata et la place Toumo.

Depuis quelques semaines, les manifestations de la société civile contre la loi de finances 2018 sont interdites.

La dernière interdiction bravée par la société civile remonte au 25 mars dernier. Elle a emmené à l’emprisonnement des ténors de la lutte contre cette loi de finances. La société civile avait annoncé la semaine passée, sa détermination à braver les manifestations interdites jusqu’à ce que le gouvernement annule la loi des finances 2018 qu’elle juge antisociale.

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.