Finance

La menace du ministre des Finances aux opérateurs économiques récalcitrants

La menace du ministre des Finances aux opérateurs économiques récalcitrants

(Niamey et les 2 jours) - Les opérateurs économiques n'ont qu'à bien se tenir. Du moins, ceux réalisant des opérations douanières mais ne figurant pas dans le fichier des contribuables actifs à jour de leurs obligations déclaratives et de paiement. Ils pourraient ainsi subir les foudres du ministre des Finances Mamadou Diop (photo) qui va mettre à contribution ses différents services pour traquer les contrevenants.

Le membre du gouvernement donne un ultimatum sans fixer de délais aux opérateurs qui s’affranchissent encore des règles de se conformer à la loi faute de quoi, «il ne leur sera plus possible de procéder au dédouanement de marchandises, ni être adjudicataire d'un marché public auprès de la direction générale du Budget, ni recevoir le paiement de créances auprès de la direction générale du Trésor et de la comptabilité publique sans la régularisation préalable de leur situation fiscale », avertit-il dans un communiqué.

Toutefois le même communiqué précise que « les administrations publiques, les missions diplomatiques, les organisations internationales, ainsi que les personnes réalisant des opérations relatives au transit de marchandises ou des importations de biens pour leur consommation propre, de valeurs ne dépassant pas deux millions de FCFA, ne sont pas astreintes à cette obligation de régularisation. »

Pour Mamadou Diop, cette opération a pour but d'assainir le répertoire des contribuables de la direction générale des Impôts.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.