Finance

Niger Poste va gérer les flux financiers d’au moins 70 000 contractuels d’Etat, dans le cadre du paiement des salaires de ceux-ci

Niger Poste va gérer les flux financiers d’au moins 70 000 contractuels d’Etat, dans le cadre du paiement des salaires de ceux-ci

(Niamey et les 2 jours) - Retenu par le ministère des Finances, en novembre dernier, pour le paiement des salaires des contractuels d’Etat, l’opérateur public du service postal, Niger Poste, devra à l'avenir gérer de façon pérenne les pécules d’au moins 70 000 agents, a-t-on appris auprès du ministère des Finances.

Lancée il y a un peu moins de deux mois, cette opération qui vise à accroître le taux de bancarisation dans les services publics est encore aujourd'hui à sa phase pilote.

Ainsi, certains contractuels ont pour la première fois, au mois de décembre, fait connaissance avec ce nouveau mode de rétribution en se rendant dans les guichets des agences de Niger Poste pour le paiement de leurs salaires. Les paiements se poursuivent ce mois.

Dans un récent communiqué, le ministre des Finances a informé du début du paiement aux enseignants contractuels servant dans les régions de Niamey, Agadez, Diffa et Dosso, pour le compte du mois de décembre.

Cette opération s'inscrit dans la perspective du projet de bancarisation initié par ce département ministériel. A terme, elle a pour but d’accroître le nombre de personnes ayant accès aux services bancaires au Niger.

Il faut rappeler que bon nombre d'agents de la fonction publique, contractuels et salariés, touchaient leur solde mensuelle par le service dit de billetage. Une pratique qui appartiendra bientôt au passé.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.