Finance

Le parlement nigérien approuve l’annulation d’un prêt de 480 milliards FCFA, signé avec Eximbank China en 2013

Le parlement nigérien approuve l’annulation d’un prêt de 480 milliards FCFA, signé avec Eximbank China en 2013

(Niamey et les 2 jours) - A la suite du gouvernement nigérien, les députés ont, sans surprise, adopté la loi abrogeant la ratification de la convention-cadre de crédit d’un montant de 480 milliards FCFA, signée avec la Banque d'export-import de Chine (Eximbank) en septembre 2013. Ce montant devait servir au financement de divers projets au Niger.

« C’est une convention qui a été signée entre la Chine et le Niger et les clauses de cette convention n’ont pas été respectées. Notamment, la vente du brut et le financement de certains projets prioritaires. Jusqu’à ce jour, il n’y a eu aucun décaissement et ce projet n’est plus concessionnel. C’est la raison pour laquelle le gouvernement a demandé l’abrogation et les députés l’ont approuvé. Il n’y a aucun problème ici. Du début à la fin, le gouvernement a été responsable ; Car, il s’agit de subvenir aux besoins de la population et de prendre en compte l’intérêt général », a expliqué le commissaire du gouvernement, le ministre en charge des relations avec les institutions, Barkaî Issouf, à l’issue du vote non suivi par l’opposition.

Ce crédit de la China Eximbank avait pour but de financer un certain nombre de projets prioritaires pour le gouvernement. Entre autres, le projet de la boucle ferroviaire, le projet de construction de la cimenterie de Kao, un complexe sucrier à Dosso, le projet de charbon de Sakadalma, le projet d'aménagement de la corniche de Niamey

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.