Finance

Khadijah Diallo, cadre à la Banque islamique de développement a été nommée à la tête de la Haute autorité du Waqf

Khadijah Diallo, cadre à la Banque islamique de développement a été nommée à la tête de la Haute autorité du Waqf

(Niamey et les 2 jours) - Au cours du conseil des ministres du 3 avril 2020, le gouvernement a décidé de nommer Khadijah Diallo (photo) comme directrice générale de la Haute autorité du Waqf.

Une institution créée en février 2020 dans le but de gérer les awqaf publics et superviser d’autres types de Waqf au Niger.
Khadijah Diallo qui est cadre à la Banque islamique de développement (BID) est donc de ce fait la toute première personne à diriger cette nouvelle institution spécialisée dans la finance islamique. Un domaine que connait bien cette conseillère du président de la République nigérienne étant donné qu'elle a longtemps travaillé à la BID. Elle a donc le bon profil pour gérer le waqf au Niger et aider le gouvernement et la BID à finaliser le projet de mise en place de ce mode de financement dans le pays.
Car, les autorités veulent davantage s’appuyer sur ce model financier pour soutenir des secteurs comme l’éducation et la sécurité entre autres. Et un complexe dédié a été financé par la Banque islamique de développement à hauteur de 13 milliards FCFA à Niamey.
Le waqf est selon le droit islamique, une donation faite à perpétuité par un particulier à une œuvre d'utilité publique, pieuse ou charitable, ou à un ou plusieurs individus.



Please publish modules in offcanvas position.