Finance

La Brvm veut intégrer le marché de la Cedeao  

La Brvm veut intégrer le marché de la Cedeao  

(Niamey et les 2 jours) - Hier lors des Journées portes ouvertes organisées par la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), le Directeur Général a décliné les perspectives de l’institution régionale. 

Pour Edoh Kossi Amenounve, la Brvm couvre aujourd’hui la zone Uemoa. L’ambition est d’aller vers les bourses de la Cedeao (Ghana, Nigéria, Cap-Vert, Libéria, etc) pour mobiliser les ressources disponibles dans la région, nécessaires au financement des grands projets d’infrastructures.

Pour ce faire, l’institution régionale ne ménage aucun effort, selon son patron, pour se conformer aux standards internationaux. En témoigne, l’ouverture de sa nouvelle salle de marchés et l’intégration des technologies les plus innovantes (nouveau site internet, application mobile, etc) qui fournissent dans un timing différé de 15 minutes, toutes les informations sur l’évolution de la bourse.

La Brvm est classé 6ème parmi les 29 bourses que compte le continent africain. En chiffres, M. Amenounve laisse entendre qu’en 20 ans, l’institution dispose de 7506 milliards de Fcfa de capitalisation, soit 657% de hausse par rapport au lancement.

La BRVM, revendique 43 sociétés côtées (dont une nigérienne) et plus de 6000 milliards de Fcfa déjà levés sur le marché.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.