Energies

Le gouvernement donne son accord pour un nouveau financement de 32,7 milliards FCFA pour le barrage de Kandadji

Le gouvernement donne son accord pour un nouveau financement de 32,7 milliards FCFA pour le barrage de Kandadji

(Niamey et les 2 jours) - L’Agence française de développement (AFD) va accorder 50 millions d’euros (32,7 milliards FCFA), pour le financement du projet de construction de la centrale hydroélectrique du barrage de Kandadji. L’accord de ce financement a été signé le 30 avril 2019 à Niamey entre l'Etat et l'AFD; et lors du dernier conseil des ministres, le gouvernement a donné son autorisation pour sa ratification.

Selon l’exécutif, ce financement « a pour objectif global de soutenir le développement économique et l'amélioration du bien-être des populations du Niger en favorisant l'utilisation des ressources énergétiques locales et en augmentant la sécurisation des capacités de production électrique de 130 MW par la construction d'une centrale hydroélectrique sur le fleuve Niger ».

Les travaux de construction du barrage de Kandadji financés par plusieurs partenaires et institutions financières à l’instar de la Banque africaine de développement, nécessitent une enveloppe de plus de 740 milliards FCFA. Une fois opérationnelle, cette infrastructure va permettre non seulement de produire de l'énergie électrique, mais aussi de régénérer l'écosystème du fleuve Niger tout en créant les conditions du développement local. D'où également des travaux liés à la sauvegarde environnementale.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.