Energies

Baisse des coupures intempestives d’électricité à Niamey au premier trimestre 2018 par rapport à la même période en 2017

Baisse des coupures intempestives d’électricité à Niamey au premier trimestre 2018 par rapport à la même période en 2017

(Niamey et les 2 jours) - Contrairement aux années précédentes où Niamey était en proie à des coupures intempestives et régulières de l’électricité, le début de l’année 2018 a été moins ténébreux pour la capitale nigérienne, si l’on s’en tient aux chiffres communiqués par la Société nigérienne d’électricité (Nigelec).

Au premier trimestre 2018, le temps de coupure moyen par abonné à Niamey est estimé à 33h04mn contre 84h21mn au premier trimestre 2017.

Aussi, le nombre de coupures moyen cumulé par abonné au premier trimestre 2018 se situe à 64 coupures contre 122 coupures à la même période un an plus tôt, à en croire la Nigelec.

Une baisse des coupures intempestives et une réduction des délestages qui est attribuée à la centrale de Gorou Banda. Inaugurée en avril 2017, cette centrale thermique diesel d’une capacité de 100 mégawatts (MW), a produit, du 1er janvier au 31 décembre 2017, 172 378 MWh et a consommé 36 032 tonnes de combustibles, selon la Nigelec.

Une performance qui a permis d’alimenter la ville de Niamey et ses environs en réduisant ainsi les délestages. Et c’est d’ailleurs la raison pour laquelle cette centrale, financée à hauteur de 75 milliards FCFA, a été mise en service.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.