Energies

Les travaux du barrage de Kandadji vont redémarrer au plus tard en novembre 2018, selon le DG de l’Agence de ce barrage

Les travaux du barrage de Kandadji vont redémarrer au plus tard en novembre 2018, selon le DG de l’Agence de ce barrage

(Niamey et les 2 jours) - Après un moment d’interruption, les travaux de réalisation du barrage de Kandadji vont reprendre au plus tard au mois de novembre prochain, a confié Amadou Harouna (photo), directeur général de l’Agence du Barrage de Kandadji (ABK) dans les colonnes du quotidien Le sahel. Les travaux de génie civil, équipements hydromécaniques et installation électrique générale du barrage hydroélectrique, d’un coût de 150,8 milliards FCfa HT vont être réalisés par la China Gezhouba Group Company Ltd (CGGC), l’entreprise chinoise qui a été retenue comme adjudicataire provisoire.

« Le marché étant approuvé depuis le 28 juin 2018, un ordre de service a été notifié à l’entreprise pour procéder à son enregistrement et à la mise en place des garanties nécessaires au démarrage des travaux. La remise du site à l’entreprise a été effectuée le 16 août 2018. Dès lors, l’entreprise dispose de trois mois pour se mobiliser complètement ; les travaux devront effectivement démarrer au plus tard en novembre 2018.», a confié le directeur général.

La China Gezhouba Group Company Ltd avait été en effet sélectionnée suite à un appel d’offres pour la réalisation de ce projet. Au terme de la phase de présélection, et après l’élimination des autres candidats lors de la sélection finale, elle était au coude-à-coude avec le Groupement CGC INT'L/Hubei Dayu. Cette dernière n’avait finalement pas été retenue, même si les 124,6 milliards FCFA qu’elle proposait, était en deçà des 150,8 milliards FCFA que proposait sa consœur, la CGGC.

 « Il faut savoir que l’entreprise a une expérience solide en la matière. Elle a eu à réaliser des travaux de barrages beaucoup plus importants que ceux de Kandadji et dispose des capacités financière et technique importantes.», explique le DG de l’ABK.

Financé principalement par la Banque africaine de développement, la Banque islamique de développement et la Banque mondiale, le projet du barrage Kandadji, a été lancé en 2008 avec un début effectif des travaux en 2011. Son objectif est d’assurer un débit d’étiage sur le fleuve Niger, de garantir l’alimentation en eau potable de l’agglomération de Niamey et de booster la fourniture en électricité de 55%, avec une production annuelle de 629 Gwh.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.