Energies

L’Algérien Sonatrach affirme avoir foré son premier puits de pétrole au Niger

L’Algérien Sonatrach affirme avoir foré son premier puits de pétrole au Niger

(Niamey et les 2 jours) - La Société nationale pour la recherche, la production, le transport, la transformation, et la commercialisation des hydrocarbures (Sonatrach) d’Algérie a annoncé, mardi dernier, qu’elle a foré son premier puits au Niger.

La déclaration a été faite par Abdelmoumen Ould Kaddour, PDG de la Sonatrach, qui ajoute que c’est le groupe chinois GWDC qui a réalisé le forage pour le compte de SIPEX, filiale internationale de Sonatrach.

En février dernier, M. Ould Kaddour avait annoncé des « indices très positifs » sur la découverte d’un potentiel pétrolier au Niger.

La filiale internationale de la Sonatrach (SIPEX) détient un permis de prospection au Niger depuis 2005, et plus précisément dans la zone Kafra située à une cinquantaine de kilomètres de la frontière algérienne. Ce permis de prospection a évolué en contrat de partage de production, en 2015.

Avec cette nouvelle, ce sont trois géants pétroliers au Niger : la Sonatrach surnommée « major africaine » compte tenu de son imposition dans l’industrie pétrolière africaine, le Britannique Savannah Petroleum et le Chinois CNPC.

Rappelons que les prix de l’or noir se sont établis, la semaine dernière, à 73,63 dollars le baril de Brent, soit leur plus haut niveau depuis 2014.

Guevanis DOH

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.