Energies

Vers la mise à niveau selon les normes internationales en vigueur du PAR 1 du barrage de Kandadji, au Niger

Vers la mise à niveau selon les normes internationales en vigueur du PAR 1 du barrage de Kandadji, au Niger

(Niamey et les 2 jours) - Le Niger veut assurer la mise à niveau de la première phase du Plan d’action de réinstallation (PAR 1) du barrage de Kandadji, à Tillaberi, selon les normes internationales en vigueur. Grâce au financement de la Banque mondiale, le pays recherche un consultant international pour assister l'Agence du Barrage de Kandadji (ABK) dans cette mise à niveau.

Les prestations du consultant consistent, entre autres, à assurer la réalisation des études, la supervision et le suivi des mesures du PAR 1 sur site, regroupées en sept volets (agriculture, élevage, pêches, social, habitat-infrastructures et services, suivi-évaluation, renforcement des capacités). Il devrait également veiller particulièrement à ce que tout problème dans la mise à niveau du PAR 1 soit identifié sans délai et que les mesures correctives décidées par l'ABK, sur proposition du prestataire ou d'autres acteurs, soient mises en place avec succès.

Il est question, à travers cet appui, de se conformer aux exigences applicables de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement, en matière de réinstallation involontaire, conformes aux engagements pris auprès des populations déplacées.

Cette mise à niveau du PAR 1 va s’effectuer alors que les consultations publiques concernant le plan d’action de réinstallation (PAR 2) du programme Kandadji ont lieu depuis le mois de juillet et les populations sont très réceptives à ce projet, selon les responsables de l’ABK.

Le projet du barrage Kandadji, financé principalement par la Banque africaine de développement, la Banque islamique de développement et la Banque mondiale, a été lancé en 2008 avec un début effectif des travaux en 2011. Son objectif est d’assurer un débit d’étiage sur le fleuve Niger, de garantir l’alimentation en eau potable de l’agglomération de Niamey et de booster la fourniture en électricité de 55%, avec une production annuelle de 629 Gwh. Sa mise en eau est prévue pour 2020.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.