Energies

Les travaux du barrage de Kandadji avancent bien en dépit du retard enregistré, selon le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique

Les travaux du barrage de Kandadji avancent bien en dépit du retard enregistré, selon le vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique

(Niamey et les 2 jours) - Au cours de la visite de trois jours (du 15 au 17 janvier 2020) qu’il a effectuée en terre nigérienne, le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique Hafez Ghanem, a fait une descente sur le site du barrage de Kandadji. Ici, il a pu constater que les « travaux ont commencé à aller à grands pas et avancent correctement en dépit du retard enregistré », a-t-il affirmé.

Hafez Ghanem a réitéré l’engagement de la Banque mondiale à continuer à accompagner ce projet. «Nous sommes l’un des partenaires importants du gouvernement du Niger dans le cadre de la réalisation du projet Kandadji. Nous allons continuer à financer notre part du projet », a-t-il affirmé.

Un engagement pris par l’institution de Bretton woods au vu de l’importance de ce barrage pour les populations nigériennes. « Kandadji est un projet important dans la mesure où il va notamment permettre d’aider le Niger à lutter contre les crises naturelles et l'insécurité alimentaire en augmentant notamment la production alimentaire, l’accès à l’eau potable, l’électricité et la création d’emplois. », a-t-il souligné.

Estimés à 740 milliards FCFA, les travaux du barrage de Kandadji sont financés par plusieurs partenaires parmi lesquels la BAD, la Banque islamique de développement et la Banque mondiale.

Ce chantier a été relancé le 26 mars 2019. Il est réalisé par l’entreprise China Gezhouba group company Ltd (CGGC) pour un délai contractuel de 58 mois.

Please publish modules in offcanvas position.