Energies

Le français Vergnet et ses partenaires décrochent le marché de la réalisation de la centrale hybride solaire et diesel d'Agadez

Le français Vergnet et ses partenaires décrochent le marché de la réalisation de la centrale hybride solaire et diesel d'Agadez

(Niamey et les 2 jours) - Le marché portant sur la réalisation de la centrale hybride solaire et diesel d'Agadez a été attribué à un groupement d’entreprises composés du français Vergnet, Sterling et Wilson, et SNS, a appris Niamey et les 2 jours.

Financé par l’Agence française de développement et l’Union européenne à hauteur de 32 millions d’euros (environ 20,9 milliards de FCFA), « ce projet est constitué de 18,9 MWc solaires, 10 MWh de stockage et 3 x 2,6 MW de groupes diesel », explique le groupe Vergnet dans un communiqué.

Ce projet « comporte également deux ans de maintenance, service après-vente ainsi que la formation des personnels de Nigelec (Société nigérienne d'électricité)», poursuit Vergnet qui précise que le contrat définitif avec la Nigelec sera négocié dans les prochaines semaines.

Le fabricant français d’éoliennes a décroché ce marché face à six concurrents français et internationaux, apprend-on.

Le projet de construction de la centrale hybride d’Agadez selon l’AFD, vise à créer une capacité de production d’énergie électrique supplémentaire afin de permettre le développement économique et social de la ville d’Agadez, principalement en améliorant et sécurisant l’approvisionnement électrique à moindre coût.

Fondée en 1989, le groupe Vergnet est spécialisé dans la production des énergies renouvelables.

SG

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.