Energies

Le Niger signe avec la BAD un accord de financement d’un montant de 75,8 milliards FCFA pour le programme Kandadji

Le Niger signe avec la BAD un accord de financement d’un montant de 75,8 milliards FCFA pour le programme Kandadji

(Niamey et les 2 jours) - Un accord de financement d’un montant de 128,8 millions de dollars (75,8 milliards FCFA) a été signé le 11 juin 2019 à Malabo (Guinée équatoriale) entre le Niger et la Banque africaine de développement, a-t-on appris dans un communiqué de la BAD.

Constitué d’un prêt de 65,1 millions de dollars (38,3 milliards FCFA) et d’un don de 49,7 millions de dollars (29,2 milliards FCFA) du Fonds africain de développement ainsi que d’un prêt de 14 millions de dollars (8,2 milliards FCFA) de la Facilité d’appui à la transition, cet appui financier va servir à la réalisation du Projet d’appui au programme « Kandadji » de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger (PA-KRESMIN).

« La signature de cet accord est un pas de plus vers sa réalisation, mais aussi vers la restauration de l’écosystème du fleuve Niger et l’aménagement de milliers d’hectares irrigués au bénéfice des Nigériens. Pas seulement ceux de la région de Tillabéry, mais de l’ensemble du pays », a souligné la ministre du Plan, Aïchatou Kane Boulama, lors de la signature de cet accord.

C'est donc une enveloppe supplémentaire des partenaires financiers de ce projet de grande envergure qui va créer un pôle de développement économique important au Niger. Car, selon les autorités, ce projet estimé à plus de 740 milliards FCFA va permettre  non seulement de produire de l'énergie électrique, mais aussi de régénérer l'écosystème du fleuve Niger et créer les conditions du développement local. Les travaux concernent aussi la sauvegarde environnementale.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.