Energies

Plus de 26 milliards Fcfa de la Banque mondiale pour l’électrification rurale

Plus de 26 milliards Fcfa de la Banque mondiale pour l’électrification rurale

(Niamey et les 2 jours) - L'Agence nigérienne de promotion de l'électrification en milieu rural (Anper) a lancé ce matin, le projet d’accès aux services électriques solaires au Niger (Nesap).

 D’un coût de 50 millions de dollars (plus de 26 milliards Fcfa), le projet financé par la Banque mondiale s’inscrit dans la mise en œuvre du Plan de développement économique et social (Pdes 2017 – 2021).

Il vise à porter le taux d’accès à l’électricité de moins de 1% actuellement à 10%, d’ici 2021 pour ainsi améliorer les conditions de vie des populations et stimuler la croissance économique. « Le projet mettra l’accent sur les disparités existant entre la zone urbaine et celle rurale en termes d’accès à l’électricité.» informe la ministre de l’Energie, Amina Moumouni.

 Le Nesap permettra aux ménages qui sont très isolés et loin de la ligne de la Nigelec (société nationale de fourniture d’électricité), d’avoir accès à l’électricité à moindre coût.

 « Avec cette solution hors réseau, les entreprises locales qui sont dans le commerce de kits solaires individuels pourront acquérir des kits solaires exonérés de certaines taxes à travers une ligne de crédit que le gouvernement met en place avec une banque commerciale.», explique Salouhou Hamidine (photo), Directeur général de l’Agence nigérienne de promotion de l’électrification en milieu rural (Anper). « Avec les institutions de microfinance, les usagers de leur côté peuvent avoir accès au crédit pour l’acquisition de ces équipements solaires.»

Pour Siaka Bakayoko, Représentant résident de la Banque mondiale, « l’accès à l’électricité est le moteur du développement économique pour mettre fin à la pauvreté et assurer une croissance insclusive. Le succès du projet déterminera la suite de notre intervention dans le domaine», a-t-il rappelé.

Sur les 50 millions de dollars de la Banque mondiale, 45,55 millions sont octroyés sous forme de crédit et 4,34 millions sous forme de don.

Le projet est caractérisé par 4 composantes majeures à savoir le développement de marchés sur la chaîne de kits solaires ; la réalisation de mini réseaux par des entreprises privées qui bénéficieront de la subvention de l’Etat ; l’hybridation de centres isolés de la Nigelec et la quatrième composante qui est l’assistance technique.

Toute la population nigérienne est ciblée par ce projet qui est déjà en phase pilote dans des localités de la région de Tahoua, Dosso, Tillabéri. 

Le taux d’accès à l’électricité au Niger est de 10%, le plus bas de la région. Il se situe entre 20 et 40% dans la zone urbaine contre moins de 1% en zone rurale où vit 80% de la population.

Guevanis DOH

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.