Energies

La Banque mondiale prépare un financement additionnel de 88 milliards de FCFA pour le barrage de Kandadji

La Banque mondiale prépare un financement additionnel de 88 milliards de FCFA pour le barrage de Kandadji

(Niamey et les 2 jours) - Le Niger et la Banque mondiale ont entrepris il y a quelques jours des discussions en vue de faire bénéficier au programme Kandadji d’un financement additionnel de 150 millions de dollars (88,1 milliards de FCFA).

Pour cela, un procès-verbal de négociation a été signé le 22 mai 2020 entre l’institution de Bretton Woods et les autorités. Il va aboutir à un appui financier qui est composé d'un don de 36,6 millions de Droits de tirage spéciaux (DTS) équivalant à 50 millions de dollars américains et d'un crédit de 92 millions d’Euros correspondant à 100 millions de dollars américains.

Ce fonds devrait permettre à l’Agence du barrage de Kandadji d’assurer, de 2020 à 2027, le financement de nouvelles activités pour renforcer les composantes dudit projet, soutenir les réformes institutionnelles du programme de développement local Kandadji (PDLK) et contribuer à la réalisation des objectifs du plan d’action de réinstallation des populations touchées par ce projet.

Le montant total de la contribution de la Banque mondiale (via l’IDA) pour ce projet s’élève à 258,31 millions de dollars. Un projet qui a pour objectif d’accroître la production de denrées alimentaires et d’électricité, stimuler les emplois et ouvrir des perspectives économiques au profit des familles et des communautés du Sahel.

Please publish modules in offcanvas position.