Energies

Les besoins du Niger en gaz domestique sont passés de 3000 tonnes autrefois à plus de 35 000 tonnes aujourd’hui

Les besoins du Niger en gaz domestique sont passés de 3000 tonnes autrefois à plus de 35 000 tonnes aujourd’hui

(Niamey et les 2 jours) - La demande des populations en gaz domestique ne cesse de croître au Niger. Elle a progressé ces dernières années de façon fulgurante, passant de 3000 tonnes à plus de 35 000 tonnes aujourd’hui, selon le ministre du Commerce.

Cette forte demande, sans cesse croissante, est très perceptible sur le marché avec des pénuries régulières et continues.

En effet, la Société de raffinage de Zinder (Soraz) éprouve de plus en plus des difficultés à satisfaire les besoins des populations en gaz domestique. La Soraz fournissait naguère huit citernes de gaz par jour, ce qui couvrait environ 60% des besoins, selon les autorités.

Par contre, aujourd’hui, elle livre moins de quatre citernes par jour. Ce qui peine à satisfaire les 30% de la demande nationale. Une faible disponibilité du gaz domestique qui est accentuée par son exportation frauduleuse.

La pénurie qui est la résultante de cette situation a créé une spéculation du produit sur le marché, particulièrement à Niamey, où la bouteille de 12 kg dont le prix homologué au plan national est de 3750 FCFA est commercialisée à 5000 FCFA, voire plus, selon les points de vente.

Face à cette situation, les acteurs de ce secteur pensent qu’il est temps que les pouvoirs publics autorisent l’importation du gaz domestique au Niger, afin d’assurer l’approvisionnement continu des marchés.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.