Economie

Le ministre des Finances est pessimiste sur les perspectives de croissance dont le taux pourra passer de 6,9% à 4,1% en 2020

Le ministre des Finances est pessimiste sur les perspectives de croissance dont le taux pourra passer de 6,9% à 4,1% en 2020

(Niamey et les 2 jours) - Les prévisions de croissance économique au Niger sont inquiétantes pour l’année 2020. Au cours d’une conférence de presse animée ce 31 mars, le ministre des Finances Mamadou Diop (photo) a annoncé que la croissance au Niger pourrait se situer à 4,1% en 2020 contre 6,9% en 2019. Soit une baisse significative de plus de 2 points.

Pourtant, le gouvernement et même les institutions financières telles que la Banque africaine de développement tablaient sur une croissance de plus de 6% en 2020.

La baisse de la croissance est la conséquence de la crise sanitaire actuelle qui impacte négativement sur les activités économiques du pays. Elle est marquée par « un ralentissement, voire un arrêt des activités économiques, un gel des investissements publics et privés, une baisse de l’emploi, des salaires, des revenus et de la consommation des ménages », a expliqué le ministre des Finances.

De manière détaillée, la situation actuelle va entrainer une baisse des recettes internes d’environ 89,2 milliards de FCFA, une détérioration du solde global de la balance des paiements de 72,9 milliards de FCFA par rapport aux prévisions initiales pour 2020...

Airtel App Niamey les 2 jours 800x200px

 

 


Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.