Economie

Explosion du chômage au Niger : Des milliers d’emplois perdus à cause du coronavirus

Explosion du chômage au Niger : Des milliers d’emplois perdus à cause du coronavirus

(Niamey et les 2 jours) - Depuis le 19 mars 2020, le Niger a enregistré son premier cas de coronavirus. Une situation qui a donné lieu à l’adoption par le gouvernement d’une batterie de mesures barrières, qui ont eu un impact négatif sur les entreprises et par ricochet sur les emplois.

70% d’emplois perdus dans le secteur hôtelier

Presque deux mois après l’implémentation de ces mesures, le tissu économique du pays a connu une baisse drastique de ses activités. Ce qui a amené des entreprises à procéder à un dégraissage de leurs effectifs.  Ainsi, des milliers d’employés ont été mis en chômage technique ou partiel. C’est le cas dans le secteur hôtelier où près de 70% du personnel ont été mis en chômage technique à en croire l’Association des professionnels du tourisme et de l’hôtellerie du Niger.

Les secteurs névralgiques tels que l’éducation et le transport n’ont pas échappé aux effets dramatiques de la Covid-19 sur l’économie. Au niveau du patronat nigérien, l’on affirme que c’est globalement 50% des employés du secteur privé qui ont cessé temporairement de travailler.  

Des mises en congés techniques qui n’ont pas toujours tenu compte du Code du travail. À cet effet, plusieurs employés affirment n’avoir bénéficié d’aucune indemnité prévue par la règlementation en vigueur.

22491 in explosion du chmage au niger des milliers demplois perdus cause du coronavirus sag

Des mesures pour sauver l’emploi

La situation est si critique que les différents acteurs du secteur économique réfléchissent dans le but de trouver des mécanismes pouvant aider les entreprises et limiter la saignée des emplois dans le secteur privé 

Dans ce sens, il a été décidé lors du conseil des ministres du 15 mai 2020 de la mise en place d'une ligne de crédits de 150 milliards de FCFA au profit des PME et des grandes entreprises affectées par la pandémie de Covid-19. 

Bien plus, comme l’affirme le ministre du Commerce Sadou Seydou, un plan de soutien au secteur informel particulièrement celui de l’artisanat et du tourisme sera mis en place. Une batterie de mesures qui vise à sauver non seulement les entreprises touchées, mais aussi, les emplois très affectés.

Sandrine Gaingne


Please publish modules in offcanvas position.