BTP

Plusieurs tronçons routiers à réhabiliter au Niger pour un coût de 4,8 milliards de FCFA

Plusieurs tronçons routiers à réhabiliter au Niger pour un coût de 4,8 milliards de FCFA

(Niamey et les 2 jours) - A la suite de plusieurs appels d’offres internationaux lancés par le Niger, plusieurs entreprises ont été retenues pour la réhabilitation et l’aménagement des tronçons routiers dans le pays, a-t-on appris dans un communiqué officiel.

Ainsi, l’entreprise chinoise Cfhec Beijing a été retenue pour le réaménagement des routes rurales Dogonkiria-Soucoucoutane et bretelle CSI Akoira, ainsi que Tsaouna-Inkinkaran et bretelle Igoram (70,59 km) dans les régions de Dosso et de Tahoua. Ce pour un coût de 2,2 milliards de FCFA.

L’Entreprise DKO est chargée de l’aménagement des routes rurales Harikanassou-Kiota-Kolbou et Kalla Béri-Louloudjé-Tinoma-Harikanassou (38,14 km) à Dosso pour 1,1 milliards de FCFA.

Également, les travaux d’aménagement des routes rurales Guidan Roumdji-Guidan Sori-RN_X4005 (44,7 km) comprenant la réhabilitation du tronçon Guidan Roumdji-Guidan Sori-RN_X4005, dans la région de Maradi seront réalisés par EHA/BTP/VLM pendant 11 mois à hauteur de 944,9 millions de FCFA.

Enfin, l’aménagement des routes rurales Moullé-Dan Kano-Frontière Nigéria et bretelle CSI Lilli (22,53 km) comprenant le tronçon Moullé-Dan Kano-Frontière Nigéria à Maradi. Un marché de 600,2 millions de FCFA passé avec l’entreprise OULD de Tahoua.

Tous ces travaux vont couter plus de 4,8 milliards de FCFA.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.