Agro

Déterminées à sauver la Braniger de la banqueroute, les autorités nigériennes ont contacté le groupe Castel pour engager des discussions

Déterminées à sauver la Braniger de la banqueroute, les autorités nigériennes ont contacté le groupe Castel pour engager des discussions

(Niamey et les 2 jours) - La décision des dirigeants de la société des Brasseries et boissons gazeuses du Niger (Braniger), filiale du groupe français Castel, de fermer cette structure, ne semble pas arranger les autorités nigériennes. Celles-ci se montrent déterminées à faire revivre cette société qui est la seule entité brassicole du pays. Et pour cela, elles cherchent actuellement à entamer des discussions avec les responsables du groupe français afin de trouver des solutions pour sauver cette entreprise qui emploie près de 400 personnes.

« Le gouvernement du Niger a engagé des consultations afin de trouver une issue qui permette de ne pas arriver à cette liquidation décidée par le conseil d'administration de Paris », a déclaré à RFI le ministre de l'Industrie, Mallam Zaneidou Amirou.

L’on se souvient qu’il y a quelques jours, le directeur général de la Braniger, Xavier de Boisset, avait dans un communiqué annoncé la dissolution en juin prochain de cette structure. A cause des pertes accumulées depuis plusieurs années, et aussi compte tenu de la baisse des ventes depuis le début de l’année. 

Présente au Niger depuis plus de 50 ans, la Braniger est le leader national sur le marché de la bière et des boissons gazeuses.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.