Agro

Confrontée aux pertes et à la baisse des ventes, la société brassicole Braniger, filiale du Français Castel au Niger, ferme ses portes

Confrontée aux pertes et à la baisse des ventes, la société brassicole Braniger, filiale du Français Castel au Niger, ferme ses portes

(Niamey et les 2 jours) - La société des Brasseries et boissons gazeuses du Niger (Braniger), filiale du groupe Français Castel, est sur le point de fermer ses portes au Niger.

« Nous avons le regret de vous annoncer que face aux pertes cumulées depuis plusieurs années, et compte tenu de la baisse des ventes depuis le début de l’année, le Conseil d’administration a convoqué une Assemblée générale pour le 10 juin en vue de dissoudre la Braniger, ce qui entraînera ainsi dans les prochaines semaines, l’arrêt des activités de production et des ventes.», regrette le directeur général, Xavier de Boisset dans un communiqué.

La nomination d’un liquidateur est attendue dans les prochaines semaines notamment au cours de l’Assemblée générale extraordinaire du 10 juin.

Toutefois, avant de mettre la clé sous le paillasson, l’entreprise va d’abord procéder à la commercialisation des stocks actuellement disponible, et la déconsignation se poursuivra jusqu’à fin décembre 2019. Le directeur général de l’entreprise rassure également que le paiement des ristournes et soldes des comptes de la clientèle suivra ensuite.

Après plus de 50 ans au Niger, une page se tourne donc pour cette entreprise qui revendique la place de leader national sur le marché de la bière et des boissons gazeuses au Niger.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.