Agro

Dès 2021, la Caima sera économiquement indépendante et ne nécessitera plus de dotations de l’Etat

Dès 2021, la Caima sera économiquement indépendante et ne nécessitera plus de dotations de l’Etat

(Niamey et les 2 jours) - Après sa restructuration, la Centrale d’approvisionnement en intrants et matériels agricoles (CAIMA), sera économiquement indépendante et ne nécessitera plus de dotations de l’Etat dès 2021, apprend-on à la Caima. Car, le mécanisme du fonds de roulement mis en place va permettre de résoudre les problèmes liés à la disponibilité des ressources et au montant des fonds.  

En fait, un fonds de roulement pérenne a été conçu pour l’approvisionnement en intrants agricoles sur l’ensemble du territoire du Niger. L’objectif étant « d’améliorer les conditions d’accès aux intrants en quantité satisfaisante, de bonne qualité et à un prix économiquement acceptable au moment voulu aux producteurs agricoles du Niger », soutient-on à la Caima. Ici, l’on affirme que la mise à disposition d’un fonds de roulement permanent aurait un effet immédiat en apportant des réponses concrètes grâce à la disponibilité des ressources financières suffisantes ne reposant pas sur les contingences actuelles de la subvention de l’Etat.

Et donc, ce fonds de roulement permet à la Caima d’augmenter considérablement sa capacité d’achat, en concordance avec le besoin national exprimé et les objectifs du contrat de performance, de disposer des ressources au moment approprié pour passer la commande.

Cela permettra de renforcer les capacités de cet organisme par la restructuration de ses méthodes de gestion et d’approvisionnement ainsi que de distribution des intrants au niveau national.

La CAIMA est un établissement public à caractère industriel qui a pour mission d’approvisionner le pays en intrants et en matériels agricoles de qualité et accessibles au producteur.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.