Agro

Sécurité alimentaire : le Projet Irhazer, financé à hauteur de 11,4 milliards par le groupe Orano, s’expose au salon Sahel Niger

Sécurité alimentaire : le Projet Irhazer, financé à hauteur de 11,4 milliards par le groupe Orano, s’expose au salon Sahel Niger

(Niamey et les 2 jours) - Véritable outil de lutte contre l’insécurité alimentaire et la pauvreté, le projet d'appui au développement agricole de l'Irhazer, du Tamesna et de l'Aïr (PADA-ITA) dans la région d’Agadez se donne à voir au salon agricole Sahel Niger 2019.

Financé par le groupe Orano (ex Areva) pour un montant de 11,4 milliards FCFA, ce projet a pour objectif global de contribuer à la sécurité alimentaire durable en développant des systèmes d’irrigation dans les zones désertiques de la région d’Agadez.

Le PADA-ITA ambitionne de mettre en valeur 1000 hectares de terre irriguée au profit de 5000 ménages, l'équivalent d'une population de 35 000 personnes. Le coordonnateur du projet note qu’à ce jour, 164,5 hectares ont déjà été valorisés, grâce à l’irrigation communautaire.

La suite du projet mettra l’accent sur l’irrigation privée qui consiste à apporter un soutien aux exploitations familiales. Ainsi, l’objectif de départ de 1000 hectares irrigués pourrait être très rapidement atteint.

Mais hormis l’irrigation, le PADA-ITA vise aussi l’amélioration de la production animale, la conservation, la transformation et la commercialisation des produits agropastoraux, avec entre les deux bouts de la chaîne un suivi-évaluation et la gestion du projet.

Des aspects importants de ce projet vital pour cette région et au-delà le Niger, qui méritent certainement d’être connus des populations. D’où une exposition au Salon de l’agriculture, de l’hydraulique, de l’environnement et de l’élevage du Niger qui s’est ouvert le 19 février 2019 à Niamey.

« Nous voulions partager notre expérience avec les populations nigériennes et montrer l’importance d’un tel projet pour le pays », a confié Moussa Kabou, coordonnateur du Projet Irhazer.

Autre satisfaction des porteurs de ce projet : le stand de présentation attire de nombreux visiteurs depuis le début du salon. Élèves, étudiants, agriculteurs et autres curieux ont par exemple pu apprendre un peu plus sur la Luzerne : une plante très nourrissante pour les animaux  et qui est très utilisée par les producteurs bénéficiaires du projet. Sa culture est également très rentable pour les producteurs, affirme Moussa Kabou.

Initié par Orano avec l’appui de l’Etat, le projet Irhazer est mis en œuvre dans 9 communes de la région d’Agadez et cadre bien avec les objectifs de l’Initiative 3N (Les Nigériens nourrissent les Nigériens) qui vise à transformer radicalement les systèmes de production agricole au Niger afin de mettre les populations rurales à l’abri des affres de la famine et leur garantir des conditions favorables pour une pleine participation à la production nationale et la répartition des revenus.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.