Agro

Le Niger ambitionne d’atteindre une production de 1,6 million de litres de lait par an en 2021

Le Niger ambitionne d’atteindre une production de 1,6 million de litres de lait par an en 2021

(Niamey et les 2 jours) - Au Niger, la production laitière reste faible, malgré l’intérêt de plus en plus croissant des éleveurs pour cette filière. Fort de ce constat, les pouvoirs publics ont décidé de mettre sur pied un certain nombre de mesures allant dans le sens de l’accroissement de la productivité du lait. C’est dans cette perspective qu’un programme d’urgence pour la période 2011-2015 a été initié. Ce programme a permis d’augmenter de 40%, la production de lait qui se situe aujourd’hui à 1,1 million de litres par an. L’objectif selon Albadé Abouba, ministre nigérien de l'Agriculture et de l'Elevage, est d'atteindre 1,6 million de litres en 2021, a-t-il déclaré lors du lancement de la campagne de promotion et de défense du lait local.

Pour atteindre cet objectif, il est envisagé la poursuite de la promotion du lait local. Il est question de promouvoir les fermes privées d’élevage afin d’avoir en 2021, 800 fermes contre 391 en 2015. Sont également prévues, la multiplication des centres de collecte de lait, l’installation de mini-laiteries modernes dont le nombre passera de six en 2015 à 40 en 2021. La promotion des cultures fourragères devront permettre d’accroitre les superficies emblavées qui passeront de 19 000 ha en 2015 à 30 000 ha en 2021.

A en croire le membre du gouvernement, l’élevage constitue en moyenne 5% du produit intérieur brut des pays de l’Afrique de l’Ouest où la production est assez importante, mais, dont seulement 2% provient des fermes laitières spécialisées. Il faut donc accroitre cette capacité de production dans un pays où le secteur laitier mobilise une bonne partie de la population.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.