Agro

Deux structures indépendantes mises sur pied pour l’implémentation du plan de réforme du secteur des engrais au Niger

Deux structures indépendantes mises sur pied pour l’implémentation du plan de réforme du secteur des engrais au Niger

(Niamey et les 2 jours) - La réforme du secteur des engrais au Niger incombe désormais à l’Observatoire du marché des engrais au Niger (OMEN) et au Comité technique des engrais au Niger (COTEN). 

Deux structures mises en places dans le but « d’impulser la mise en œuvre des mesures énoncées ou restaurer et ensuite améliorer la fertilité de nos sols avant qu’ils ne se dégradent irrémédiablement sous les effets combinés d’une forte entreprisation et du changement climatique », a expliqué le ministre de l’Agriculture Albadé Abouba, lors de la cérémonie d’installation des membres de ces deux organes à Niamey.

Par ailleurs, l’OMEN et le COTEN « veilleront également à la traçabilité et à l’effectivité de la subvention fournie par l’Etat, ainsi qu’à la bonne gestion des bons engrais reçus des partenaires ».

Ces deux structures vont ainsi matérialiser le plan de réforme du secteur des engrais au Niger. Ce qui va constituer une véritable bouffée d’oxygène pour les producteurs, car les engrais actuellement disponibles ne permettent pas de satisfaire les besoins au vu de la qualité des terres du Niger et du climat aride.

On pourra donc dans les années à venir, s’attendre à la hausse de la production et du rendement des producteurs, ainsi qu’à une amélioration des conditions de vie des populations nigériennes.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.