Social

La 38ème édition du sabre national de lutte traditionnel s’ouvre à Tahoua

La 38ème édition du sabre national de lutte traditionnel s’ouvre à Tahoua

(Niamey et les 2 jours) - A Tahoua, la lutte est à l’honneur, hier, à l’occasion du lancement de la 38ème édition du Sabre national de lutte traditionnelle.

L’évènement qui oppose des lutteurs des huit régions du pays a été placé cette année sous le thème : «pour la paix et la sécurité au Niger, je m’engage.»

Selon Moctar Kassoum, ministre nigérien de la jeunesse et des sports, si ce thème a été choisi, « c’est pour exhorter les lutteurs, les acteurs de la lutte, les supporteurs et les passionnés, issus du monde rural ou urbain, à s’approprier cette question de sécurité afin que chaque citoyenne et citoyen s’impliquent et s’investissent pour les rendre effectives dans notre pays».

Ainsi qu’il l’a rappelé, la lutte est plus qu’une simple pratique sportive, elle est profondément ancrée dans la culture nigérienne et constitue un vecteur par excellence du message de fraternité et de patriotisme que veut porter l’exécutif en ces temps troubles.

Les athlètes se défieront dix jours durant pour déterminer lequel héritera du sabre de champion national de lutte traditionnel jusqu’alors détenu par Issaka Issaka.

Aaron Akinocho

Please publish modules in offcanvas position.