Social

Plus de 70 milliards de Fcfa pour le développement socio-économique à Agadez

Plus de 70 milliards de Fcfa pour le développement socio-économique à Agadez

(Niamey et les 2 jours) - L’Union européenne débloque plus de 70 milliards de Fcfa pour contribuer au développement socio-économique de la région d’Agadez située au nord du Niger.

Ce financement est intervenu le 26 janvier 2017 en présence du patron de l’Ue au Niger (Raul Mateus Paula, photo) et des partenaires en développement. Il fait suite à la décision prise en 2016 de financer un Plan d’actions à impact économique rapide dans ladite région (Agapair).

A l’ordre des 70 milliards, plus de 45 milliards de Fcfa proviennent du Fonds fudiciaire d’urgence (de la commission de l’Union européenne) en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière. Et plus de 24 milliards de Fcfa proviennent des contributions des partenaires.

La somme débloquée a pour objectif « le développement socio-économique et la création d’emplois ; le renforcement des filières agricoles ; la valorisation économique des productions ; le renforcement durable de la gestion des flux migratoires, » justifie Raul Mateus. Pour lui, l’augmentation de la migration irrégulière provient des difficultés économiques auxquelles fait face la jeunesse dans la région.

Une partie du financement s’attelera à la formation et l’insertion professionnelle des jeunes des régions d’Agadez et Zinder. Pour Sadou Saloké, Gouverneur de la région d'Agadez, « c'est un grand pas qui vient d'être franchi dans la recherche des solutions à une préoccupation qui affecte profondément notre région,» se félicite-t-il. Avant d’ajouter que « la mise en œuvre des projets permettra d'améliorer les conditions de vie des jeunes, de valoriser les produits agricoles et les capacités d'intervention des autorités dans la lutte contre le phénomène de la migration irrégulière. »

La région d’Agadez est située à environ 1000 km au nord de Niamey entre le désert et le Sahara. Le tourisme était l’activité dominante et florissante de la région. A cause de la montée du terrorisme, la ville se retrouve cadenassée par des signals d’alerte rouge indiquant le danger maximum.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.