Social

Des jeunes lancent une campagne de solidarité pour aider les victimes de Boko Haram à Diffa

Des jeunes lancent une campagne de solidarité pour aider les victimes de Boko Haram à Diffa

(Niamey et les 2 jours) - Ils sont nombreux à faire converger leurs efforts pour venir en aide à leurs frères et sœurs démunis par la terreur que sème la secte Boko Haram dans la région de Diffa, au sud-est du pays (à la frontière avec le Nigéria).

Le mouvement de solidarité est lancé le 19 mars dernier sur Facebook, avec le slogan «Diffa, I care ». L’objectif est de collecter toutes sortes de dons et vivres auprès de bonnes volontés en vue de soutenir les femmes et enfants de la région de Diffa.

« Tous les dons collectés via les différents canaux que nous avons donnés, c’est à dire Airtel money (Mkoudi) et Orange money serviront à acheter des vivres destinés aux populations de Diffa.», détaille Bachir Beidari, l’un des jeunes contribuant à la réussite de la campagne.

Une semaine après le lancement de la campagne, l’équipe initiatrice rassure sur des retours positifs : « A ce jour, nous avons reçu beaucoup de vêtements, des participations financières sur le compte Mkoudi», rassure M. Beidari.

Les initiateurs de la campagne ne sont pas à leur premier coup d’essai. Ils avaient déjà, par le passé, lancé depuis les réseaux sociaux des actions de salubrité, de soutien financier aux personnes défavorisées et qui ont donné des résultats.

La région de Diffa fait l’objet d’attaques régulières de Boko Haram depuis 2015. Depuis l’état d’urgence décrété en fin d’année passée et prolongé ce mois, les attaques ont stoppé.

Please publish modules in offcanvas position.