Social

Les travailleurs des municipalités de Niamey en grève jusqu’à vendredi

Les travailleurs des municipalités de Niamey en grève jusqu’à vendredi

(Niamey et les 2 jours) - Mouvement d’humeur dans les rangs des travailleurs des municipalités de Niamey. Les agents des collectivités territoriales de la capitale Niamey ont débuté une grève le 23 janvier 2017. Ce, jusqu’à vendredi prochain.

Par cet arrêt de travail, les grévistes réclament le paiement de six mois d’arriérés de salaire. Et pour démarrer la grève, un sit-in a été observé lundi devant les locaux de l’hôtel de ville de Niamey. « Nous faisons notre boulot sans rien dire. Mais nous ne sommes plus payés, on se retire et on ne fera plus rien,» tempête Moussa Adamou, Manœuvre aux cimetières chrétiens de Niamey.

Le Coordonnateur des cinq syndicats des travailleurs des municipalités de Niamey ne cache pas également son désarroi : « Tout le monde en a marre. Même les agents qui étaient réticents à la grève n’ont eu d’autre choix que de manifester. Pis, personne ne nous appelle pour négocier, » lâche-t-il avec une teinte de regret dans la voix.

S’ils ne sont pas payés à la fin de ce mois, ils passeront ainsi leur septième mois sans salaire. Les travailleurs des cinq arrondissements communaux et de la mairie centrale de Niamey ne sont pas à leur premier mouvement de débrayage. Pour l’heure, les autorités ne communiquent pas sur le sujet.

Please publish modules in offcanvas position.