Social

Migrants : l’Algérie qui blesse et le Maroc qui soigne

Migrants : l’Algérie qui blesse et le Maroc qui soigne

(Niamey et les 2 jours) - L’Algérie rejette, le Maroc aide. Alors qu’Alger vient d’expulser des migrants subsahariens vers le Niger, la ville d’Agadez où ceux-ci ont été relocalisés vient de recevoir un premier lot d’une aide humanitaire promise par le roi du Maroc aux clandestins.

Ainsi, trois avions des forces royales marocaines ont acheminé 15 tonnes de vivres et 20 tonnes de tentes, indiquent Medias24. L’ambassadeur du royaume au Niger s’est chargé de remettre ce don aux autorités nigériennes.

Cette aide humanitaire octroyée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, l’Agence Marocaine de Coopération Internationale et le Ministère de l’Intérieur, sur instruction royale, vise à «aider le Niger frère à répondre à une situation d’exception qui pourrait avoir une évolution humaine dramatique.». Elle permet également au Maroc de renforcer son image de partenaire privilégié de l’Afrique subsaharienne et n’est que le dernier d’une série de travaux d’approche visant à conforter le royaume dans ce rôle.

En outre, elle permet à Rabat d’adopter une attitude en contradiction avec celle d’Alger. Quand on sait que les deux capitales se regardent en chiens de faïences, et que le Maroc digère mal le soutien de l’Algérie au Polisario, on comprend toute la portée diplomatique d’un geste qui intervient quelques mois après que le Maroc ait manifesté son désir de réintégrer l’Union africaine.

Aaron Akinocho

Please publish modules in offcanvas position.