Social

Pour éviter la promiscuité à Alger, le gouvernement refoule des migrants subsahariens vers le Niger

Pour éviter la promiscuité à Alger, le gouvernement refoule des migrants subsahariens vers le Niger

(Niamey et les 2 jours) - Le nord du Niger est la destination finale vers laquelle l’Algérie à commencer à expulser un lot de 1500 migrants subsahariens raflés durant le week-end dernier. C’est par la voix de la présidente du Croissant-Rouge en Algérie que sont parvenues les premières explications officielles sur l’opération.

Se confiant au journal El Moujahid, Saida Benhabylès a évoqué pour justifier cette situation la «promiscuité» qu’il y avait dans la capitale algérienne et les problèmes d’ordre sécuritaire qu’elle posait.

Aussi, poursuit-elle, les autorités ont décidé de « transférer les migrants dans le Sud où les conditions d'accueil sont meilleures »Si la responsable n’évoque pas la destination nigérienne, RFI croit savoir qu’un premier convoi de migrants emmenés dans des camions a passé la frontière sous escorte de la police nigérienne hier après un séjour des subsahariens dans le camp de Tamanrasset.

Ce convoi est arrivé à Agadez dans la soirée d’hier alors qu’un autre lot de migrants devrait prendre le chemin du Niger aujourd’hui.

Selon RFI, qui évoque des témoins sur place, non-assistance et mauvais traitements sont le lot des migrants actuellement parqués dans le camp de Tamanrasset.

Aaron Akinocho

Please publish modules in offcanvas position.