Social

Le Niger adopte le traité révisé de la prévoyance sociale interafricaine

Le Niger adopte le traité révisé de la prévoyance sociale interafricaine

(Niamey et les 2 jours) - En Conseil des ministres, le 24 mai dernier, le gouvernement nigérien a adopté un projet de loi autorisant la ratification du Traité révisé de la conférence interafricaine de la prévoyance sociale (Cipres).

Ce traité révisé se veut un instrument juridique visant à promouvoir la prévoyance sociale et soutenir des actions, en vue de son extension dans les Etats membres ; à instituer un contrôle permanent de la gestion des organismes de prévoyance sociale dans le but de rationaliser leur fonctionnement; à instituer un système d’appui-conseil et d’assistance aux organismes de prévoyance sociale ; à fixer des règles communes de gestion applicables aux organismes de prévoyance sociale.

Le traité de la Cipres a été adopté, le 14 février 2014, durant la 20ème session extraordinaire du Conseil des ministres de la Cipres tenue à Genève, en Suisse.

Au Niger, seuls les travailleurs salariés bénéficient de la prévoyance sociale. Ce sont les prestations familiales, les accidents de travail et maladies professionnelles et les pensions pour invalidité, vieillesse ou décès. Les travailleurs indépendants, quant à eux, ne sont pas couverts par le régime de sécurité sociale. Toutefois, ils ont la possibilité d’adhérer volontairement aux risques accidents de travail.

Please publish modules in offcanvas position.