Sécurité

Réorganisation au sein du corps autonome de la Garde nationale du Niger

Réorganisation au sein du corps autonome de la Garde nationale du Niger

(Niamey et les 2 jours) - Un projet de loi modifie et complète l’ordonnance portant création d’un corps autonome de la Garde nationale du Niger.

Adopté en Conseil des ministres, le 16 juin 2017, le nouveau texte réserve exclusivement le Haut Commandement de la Garde nationale du Niger aux seuls officiers supérieurs de ce Corps.

L’ancienne loi prise en avril 2010, lors de la création de ce corps autonome de l’armée, dispose en son article 5 que « le Haut commandement est dirigé par un Officier général ou supérieur issu de la Garde Nationale du Niger ou exceptionnellement des Forces armées du Niger. Il prend le titre de Haut Commandant de la Garde Nationale du Niger».

« Aujourd’hui, le corps de la Garde Nationale du Niger regorge de suffisamment d’Officiers Supérieurs», relate le communiqué. Ce qui justifie la précision apportée à ce projet de loi qui sera transmis à l’hémicycle.

Pour information, le Haut Commandant de ce corps est nommé au Conseil des ministres sur proposition du ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique. Le Haut Commandant a rang de Secrétaire général de ministère.

Please publish modules in offcanvas position.