Sécurité

Le déploiement de la Force G5 Sahel adopté par le Conseil de sécurité de l’Onu

Le déploiement de la Force G5 Sahel adopté par le Conseil de sécurité de l’Onu

(Niamey et les 2 jours) - Feu vert pour l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel. Le Conseil de sécurité de l’Onu vient d’adopter un texte saluant le déploiement des forces sahéliennes dans la lutte contre les groupes djihadistes dans la région.

Toutefois, ce vote ne donne pas un mandat de l’Onu (qui serait synonyme d’un appui matériel et financier) à la force sahélienne.

Dans un communiqué dont Niamey et les 2jours a obtenu copie, le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a exprimé son satisfecit : « Je salue l'adoption à l'unanimité par le Conseil de sécurité de la résolution 2359 » qui entérine « le déploiement de la force conjointe du G5-Sahel».

Pour M. Le Drian, « le Conseil de sécurité y exprime son soutien plein, clair et entier à une initiative africaine de lutte contre le terrorisme et appelle l'ensemble de la communauté internationale à lui fournir assistance».

Ce vote intervient après d’âpres négociations au Conseil de sécurité surtout avec la réticence de Washington sur le financement et l’efficacité de cette force dans la lutte contre le terrorisme.

Avec ce vote, la force G5 Sahel pourra se déployer sur le terrain sous la direction de Didier Dacko, Général de division de nationalité malienne. Le mode opératoire n’est pas encore connu. Toutefois, un sommet extraordinaire du G5 Sahel se tiendra le 2 juillet prochain à Bamako.

La force G5 Sahel ne se substituera ni à la Minusma, ni à la force Barkhane.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.