Sécurité

Le nouveau Commandant de la Force mixte contre Boko Haram évoque des poches d’insécurité dans la région

Le nouveau Commandant de la Force mixte contre Boko Haram évoque des poches d’insécurité dans la région

(Niamey et les 2 jours) - Le Général-major Lucky Leo Irabor (photo) est le nouveau patron de la Force mixte multinationale de la Commission du bassin du lac Tchad (Cblt) engagée dans la lutte contre Boko Haram. Il a été présenté, mardi dernier, au Président Mahamadou Issoufou par le Secrétaire exécutif de la Cblt, Sanusi Abdulahi.

 Une rencontre au cours de laquelle le général nigérian a fait savoir qu’« il reste encore des poches d’insécurité et nous allons, avec le soutien de tous, les isoler et finir avec Boko Haram ».

 Pour sa part, le chef de la délégation, Sanusi Abdulahi, se félicite qu’en dehors des actions isolées que la secte islamiste mène, « Boko Haram ne détient actuellement aucune portion de territoire dans la région du Lac Tchad».

 La Force mixte multinationale de la Cblt a été créée en 2015 par les pays ayant en partage le lac Tchad (Niger, Cameroun, Nigeria et Tchad) et le Bénin pour enrayer la menace de Boko Haram. Le nouveau Commandant remplace son compatriote le Général Lamidi Oyebayo Adeosun

Please publish modules in offcanvas position.