Sécurité

Niamey accueillira deux conférences internationales sur le terrorisme en mars 2017

Niamey accueillira deux conférences internationales sur le terrorisme en mars 2017

(Niamey et les 2 jours) - Le Niger continue sa lutte contre le terrorisme et annonce deux grandes conférences internationales sur le sujet. Lesquelles rencontres permettront de discuter des effets néfastes de cette pratique et de préciser le distinguo entre terrorisme et islam.

L’annonce a été faite le 18 janvier 2017 par le Médiateur de la République, Me Sirfi Maïga (photo). La première conférence se tiendra en mars 2017 et regroupera les pays de la sous-région. « Tous les médiateurs des pays membres de l'Uemoa seront présents au Niger pour parler du terrorisme, rendre hommage à notre pays, et à son Président pour son combat contre le terrorisme. »

Après les pays membres de l’Uemoa, ce sera le tour des médiateurs de plus de 27 pays membres de l’Organisation de la coopération islamique de se regrouper pour parler du même thème et « dire à la face du monde que l’islam n’est pas synonyme de terrorisme, » précise Sirfi Maïga. Avant de conclure que c’est pour cela que « j’ai demandé le soutien de la Commission nationale des droits de l’Homme (Cndh). »

Toutes ces informations ont été fournies par le Médiateur durant sa visite le 18 janvier dans les locaux de la Cndh. Le but de la visite était de mutualiser les efforts entre les deux institutions en matière de protection des droits de l’Homme.

Le Niger est fortement menacé par le terrorisme compte tenu de sa position géographique. Il partage des frontières poreuses avec 6 autres pays du continent et est beaucoup plus touché à l’extrême Est, plus précisément dans la région de Diffa. Ces derniers mois, cette région sert d’asile et de reconversion aux déserteurs du groupe islamiste Boko Haram.

Please publish modules in offcanvas position.