Sécurité

16 marchés ruraux fermés ce jeudi pour lutter contre le terrorisme au sud-ouest du Niger

16 marchés ruraux fermés ce jeudi pour lutter contre le terrorisme au sud-ouest du Niger

(Niamey et les 2 jours) - 16 marchés ruraux ont été fermés et la circulation des voitures et motos a été interdite ce jeudi dans les régions de Tillabéri et Tahoua au sud-ouest du pays (frontière avec le Mali). Ces mesures restrictives viennent s’ajouter à l’état d’urgence en vigueur dans ces régions, depuis le premier trimestre de l’année.

« Nous avons fermé des marchés et interdit la circulation en voiture et à moto pour faire face aux infiltrations meurtrières des terroristes qui prennent de l'ampleur.», précise une autorité locale de la région de Tillabéri.

La circulation des voitures et motos est interdite dans des contrées de Tahoua de « 20h 00 locales (19H00 GMT) à 6H30 (5H30 GMT) » et « de manière permanente » dans plusieurs autres contrées de Tillabéri, ajoute le bureau des affaires humanitaires de l’Onu (Ocha).

Selon les autorités, les motos sont devenues le principal moyen de déplacement des assaillants qui se ravitaillent en vivres et carburant sur les marchés locaux où sont tapis leurs informateurs.

Depuis février 2016, 34 attaques ont été perpétrées dans les régions de Tillabéri et Tahoua, selon les chiffres de l’Onu. La dernière attaque dans cette zone proche de la frontière Mali remonte au 11 mai dernier. Lors d’une interview, en avril, le ministre de l’Intérieur, Mohamed Bazoum a dit craindre beaucoup plus les attaques venant de la frontière avec le Mali surtout qu’elle est à 200 kilomètres de Niamey.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.