Sécurité

Des chefs d’Etat saheliens appellent à lutter contre la désertification

Des chefs d’Etat saheliens appellent à lutter contre la désertification

(Niamey et les 2 jours) - Le Président nigérien Mahamadou Issoufou et son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta se sont joints à Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso, pour lancer un appel à l’action, à Ouagadougou, sur les emplois liés à l’exploitation des terres en Afrique. C’était hier jeudi, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte contre la désertification.

Le thème retenu est « Notre Terre, Notre Maison, Notre Futur ».

Pour le Président burkinabè, « lutter contre la sécheresse et la désertification, c’est assurer l’avenir de l’humanité». Raison pour laquelle les Présidents sus-cités ont pris l’engagement de promouvoir l’investissement, en termes de réhabilitation et gestion durable de terres.

Quelques heures plus tôt, ce sont les minitres africains de l’Environnement réunis à Ouagadougou pour le Colloque de haut niveau sur la soutenabilité, la stabilité et la sécurité, qui ont appelé la communauté internationale à œuvrer dans le sens de la rehabilitation de 10 millions d’hectares de terres dégradées et de créer deux millions d’emplois liés à l’exploitation durable des terres pour les jeunes, les femmes et les migrants.

Des appels allant dans le sens du renforcement des droits fonciers pour un accès à la terre sur le continent ont également été lancés.

Please publish modules in offcanvas position.