Sécurité

Jean-Yves Le Drian compte convaincre l’Onu de soutenir la force G5 Sahel

Jean-Yves Le Drian compte convaincre l’Onu de soutenir la force G5 Sahel

(Niamey et les 2 jours) - C’est depuis Dakar, la capitale sénégalaise où il a effectué une visite officielle, que le ministre français des Affaires étrangères s’est prononcé sur la réticence de l’Onu à soutenir la force G5 Sahel. Pour M. Le Drian, il faut saluer l’initiative des pays du G5 Sahel qui ont décidé de créer une force conjointe pour mener des opérations contre le terrorisme.

« Nous pensons qu'il faut les appuyer dans cette démarche, parce que la sécurité des Africains ne viendra, in fine, que par les Africains eux-mêmes ». Avant d’assurer qu’avec l’aide du Sénégal qui bénéficie actuellement d’un siège au Conseil de sécurité de l’Onu, «nous essayons de faire avancer cette thèse, je pense que nous y arriverons. ».

L’Union européenne soutient officiellement la force G5 Sahel à qui elle a d’ailleurs débloqué plus de 32 milliards de Fcfa. Pour Washington, une résolution du Conseil de sécurité serait un accord pour soutenir financièrement la force sahélienne. Un engagement que les Etats-Unis d’Amérique ne comptent pas prendre au moment où ils (les Usa) demandent au Conseil de sécurité de l’Onu de réduire son budget annuel d’un milliard de dollars (actuellement à 8 milliards de dollars).

Tout compte fait, les chefs d’Etat du G5 Sahel continuent leurs préparatifs. Le 02 juillet prochain, un sommet extraordinaire sur le sujet se tiendra au Mali en présence du président français Emmanuel Macron.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.