Sécurité

Le Président Issoufou et le Sg-adjoint de l’Onu veulent renforcer la sécurité au Sahel

Le Président Issoufou et le Sg-adjoint de l’Onu veulent renforcer la sécurité au Sahel

(Niamey et les 2 jours) - Le Président nigérien a reçu en audience, hier lundi, le Secrétaire général adjoint de l’Onu Jean-Pierre Lacroix, et Mahamat Saleh Annadite, Chef de la Minusma (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali).

L’entretien a porté sur la situation sécuritaire au Sahel. « Nous avons échangé avec le Chef de l’Etat sur le projet des forces du G5 Sahel, et lui avons exprimé le soutien indéfectible du Secrétaire général de l’Onu à cette initiative.»

Autre sujet important au menu de l’entretien, le mandat de la Minusma. Après avoir félicité le rôle que joue le Niger pour le maintien de la paix au Mali, M. Lacroix a laissé entendre que les efforts se poursuivent pour « renforcer la Minusma de manière à ce qu’elle puisse mieux assurer le rôle qu’elle tient de son mandat, qui est celui de stabilisation en appui aux efforts de paix».

Compte tenu de sa position géographique, le Niger joue un rôle stratégique dans le maintien de la paix au Sahel. Le pays abrite les bases françaises (Barkhane) et américaines (drônes, et Isr ‘’Intelligence-Surveillance-Reconnaissance’’ à Niamey et Agadez au nord).

Concernant la Minusma, le Niger compte près de 1 000 de ses militaires au sein de la mission. Dans une interview en janvier dernier, le Président nigérien avait demandé que la Minusma ait un mandat offensif effectif.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.