Sécurité

Sécheresse récurrente et changement climatique au menu du conseil des ministres de la Commission bassin du lac Tchad ce jeudi

Sécheresse récurrente et changement climatique au menu du conseil des ministres de la Commission bassin du lac Tchad ce jeudi

(Niamey et les 2 jours) - Le Niger participe à la 62ème session ordinaire du conseil des ministres ouverte ce jeudi à Ndjaména, la capitale tchadienne.

L’épine dorsale de la rencontre se repose sur des questions liées aux changements climatiques, à la sécheresse récurrente et à l’insécurité née des attaques de la secte Boko Haram, avec son lot de conséquences dans la région.

Il est aussi question au cours de cette rencontre de revoir le budget de la Commission pour mieux faire face aux défis, informe Sidick Abdelkerim Haggar, ministre tchadien de l’Eau et de l’assainissement.

Les délégations venues du Niger, Cameroun, Nigéria, de la République centrafricaine, de la Libye et du Tchad sont présentes à ce rendez-vous. La Commission du bassin du lac Tchad est créée en 1964 avec pour mission de promouvoir l’intégration, la préservation de la paix et de la sécurité transfrontalières dans le bassin du lac Tchad, la gestion durable et équitable du Lac Tchad et des autres ressources en eaux partagées du bassin éponyme, etc.

 

Please publish modules in offcanvas position.