Sécurité

Le Conseil national de sécurité félicite les forces militaires nigériennes pour avoir dérouté Boko Haram

Le Conseil national de sécurité félicite les forces militaires nigériennes pour avoir dérouté Boko Haram

(Niamey et les 2 jours) - Sous la présidence de Mahamadou Issoufou (photo), le Conseil national de sécurité s’est réuni hier mardi. Au menu des discussions, l’examen de l’attaque dont ont été victimes les forces de défense et de sécurité nigériennes lundi, dans la région de Diffa.

A l’issue des discussions, « Le Conseil a félicité les Fds (Forces de défense et de sécurité) pour avoir mis en déroute les éléments de Boko Haram lourdement armés, notamment à Boultoungour avec 7 ennemis tués et Gueskérou avec 57 ennemis tués».

Le Conseil « a également encouragé les Fds à poursuivre sans relâche la lutte contre ce groupe terroriste».

Lundi aux environs de 21 heures, « les Fds ont, grâce à une réaction très prompte, mis en déroute des éléments du groupe terroriste Boko Haram lourdement armés qui ont lancé une attaque sur la localité de Gueskérou, située à 30 km au Nord-est de Diffa», informe le communiqué officiel du ministère de la Défense. Pour rappel, 17 éléments des Fds ont été blessés dans l’attaque. Mais 57 terroristes ont été tués. Mieux, les Fds ont récupéré un véhicule de type Toyota pick-up, un mortier de 60 mm, deux RPG7, cinq fusils mitrailleurs, vingt AK47 et une importante quantité de munitions.

Les Forces de défense et de sécurité nigériennes sont sur trois fronts, depuis deux ans au moins, dans la lutte active contre les groupes terroristes. Au sud-est à la frontière avec le Nigéria, au sud-ouest avec les terroristes venant du Mali et vers le centre-est avec des terroristes venant du Burkina Faso.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.