Sécurité

Niamey abrite la 60ème session de la Commission des droits de l’Homme de l’Union africaine  

Niamey abrite la 60ème session de la Commission des droits de l’Homme de l’Union africaine  

(Niamey et les 2 jours) - Plus de 600 délégués venus de plusieurs pays d’Afrique et d’autres continents sont réunis à Niamey, hier, lundi, pour participer à la 60ème session de la Commission des droits de l’Homme et des peuples de l’Union africaine.

Pendant deux semaines, il sera question d’évaluer la situation des droits de l’Homme dans les pays africains.

Pour le Président nigérien ayant lancé les travaux, le respect des droits humains est gage de paix et de sécurité sur le continent. « Les rapports et les recommandations de la Commission sont pour les Etats membres des repères importants qui leur permettent de répondre plus efficacement aux demandes des populations africaines et aux attentes de notre continent dans le domaine des droits de l’Homme.», déclare Mahamadou Issoufou (photo).

Il demande par ce fait, aux commissaires de l’Ua, d’accorder « une attention particulière au respect par les Etats membres de leur obligation de rapportage, mais également aux progrès enregistrés dans la promotion et la protection des droits humains de leurs citoyens respectifs». « Le Gouvernement nigérien a enregistré des progrès substantiels dans le renforcement des dispositions législatives et règlementaires de lutte et de répression de l’esclavage de traite et du trafic des êtres humains», conclut-il.

Pour Kanny Abdoulaye, coordonnateur du Collectif des organisations de défense des droits de l’Homme et de la démocratie (CODDH) participant au titre du Niger, c’est au cours de ce forum « que les recommandations, les suggestions, les appels et les déclarations sont élaborés pour être présentés à la session de la commission, pour épingler tel pays, ou en amener tel autre à respecter la Charte Africaine des droits de l’Homme et des Peuples».

Cette session devait se tenir en 2014, mais a été reportée à cause de l’épidémie Ebola. C’est la seconde fois que le Niger abrite une telle session après celle de 2003.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.