Sécurité

Le Président Mahamadou Issoufou insiste sur les besoins humanitaires urgents à Diffa

Le Président Mahamadou Issoufou insiste sur les besoins humanitaires urgents à Diffa

(Niamey et les 2 jours) - Durant la visite, samedi soir, des ambassadeurs des 15 pays membres du Conseil de sécurité de l’Onu, le Président nigérien Mahamadou Issoufou (photo) a insisté sur les besoins humanitaires urgents dans la région de Diffa (sud-est) qui subit les affres de l’insécurité instaurée par la secte Boko Haram.

C’est en présence de son Premier ministre Brigi Rafini et plusieurs autres membres du gouvernement que le Président nigérien a rapporté à la délégation du Conseil de sécurité de l’Onu que tous les indicateurs socio-économiques sont au rouge dans cette région frontalière avec le Nigéria. Les secteurs à redresser, selon M. Issoufou, sont l’éducation, les infrastructures et l’accès à l’eau potable.

La situation sécuritaire préoccupante et ses conséquences constituent l’objectif du déplacement de la délégation de l’Onu en terre nigérienne. Une tournée débutée, vendredi dernier, dans les pays du bassin du lac Tchad (Niger, Nigéria, Cameroun, Tchad).

Depuis la situation sécuritaire fragile dans la région, le Niger accorde 10% des ressources budgétaires à la sécurité. Le pays est engagé sur trois fronts pour défendre l’intégrité de son territoire. Au nord, contre des groupes armés libyens, au sud-ouest contre les assauts des groupes terroristes venant du Mali et au sud-est contre Boko Haram venant du Nigéria.

Please publish modules in offcanvas position.