Sécurité

D’autres combattants de Boko Haram désertent et se rendent aux autorités

D’autres combattants de Boko Haram désertent et se rendent aux autorités

(Niamey et les 2 jours) - Au Niger, la secte Boko Haram enregistre une nouvelle vague de réédition dans ses rangs. Les autorités ont en effet indiqué que dans la région de Diffa, une vingtaine de combattants du groupe se sont rendus. Ceci intervient après que 31 personnes appartenant au groupe aient désertés les rangs de Boko Haram en décembre dernier.

«Nous avons une cinquantaine de combattants de Boko Haram qui se sont rendus depuis le 27 décembre» a déclaré le ministre de l’intérieur Mohamed Bazoum.

Si le responsable indique que la guerre contre la secte est terminée dans certains secteurs, il note cependant que des éléments organisés de Boko Haram s’entraînent dans le lit du lac Tchad. Dans son allocution du nouvel an, le président nigérien Mahamadou Issoufou avait souhaité voir les jeunes engagés aux côtés de Boko Haram se rendre aux autorités et se faire accompagner sur le chemin du retour vers une vie normale. Un souhait qui, avec les jours, semble perdre son statut de vœu pieux pour connaître un début de réalisation.

Aaron Akinocho

Please publish modules in offcanvas position.