Sécurité

Une attaque fait 9 victimes et plusieurs civils dont des enfants enlevés à Diffa

Une attaque fait 9 victimes et plusieurs civils dont des enfants enlevés à Diffa

(Niamey et les 2 jours) - La ville de Diffa encore confrontée à une attaque perpétrée par des combattants présumés de Boko Haram.

La nuit de dimanche, des assaillants ont fait irruption dans la localité de Ngalewa (région sud-est avec le Nigéria) entre 22 et 23 heures (Gmt+1). « Il y a eu 9 morts. Une trentaine ou quarantaine de femmes et enfants ont été enlevés par les assaillants, » a laissé entendre El Hadj Daouda, Maire de Kabalewa.

Cette attaque fait suite à l’attentat suicide perpétré contre un camp de refugiés mercredi dernier à quelques kilomètres de la localité actuellement touchée.

Les attaques de Boko Haram dans cette région de l’extrême sud-est du Niger ont démarré depuis 2015. Ces derniers mois, une accalmie relative a été observée. Cette seconde attaque dans la même zone en l’espace de 5 jours met à rude épreuve la prorogation de l’état d’urgence dans la région.

Please publish modules in offcanvas position.