Sécurité

44 migrants retrouvés morts dans le désert nigérien

44 migrants retrouvés morts dans le désert nigérien

(Niamey et les 2 jours) - Au moins 44 corps sans vie ont été retrouvés la semaine dernière en plein désert dans la région d’Agadez (nord Niger).

Selon les informations fournies par six survivants, les migrants tentaient de rejoindre la Libye par une voiture qui est tombée en panne. Les survivants, actuellement pris en charge par le bureau de l’Organisation internationale pour les migrations à Dirkou (région d’Agadez), ont été récupérés par un transporteur.

Sur RFI, le chef de mission de l’Oim, à Niamey a laissé entendre que les appels au secours des migrants en détresse sont fréquents ces derniers temps. « Il y a toujours des migrants sur les routes et malheureusement, ce sont des cas très fréquents maintenant. Et ces derniers jours, on a eu plusieurs appels. Des migrants qui soit sont arrivés à un village, soit ont été abandonnés. Parfois, ce sont des appels à vérifier, donc on part avec les autorités, quelquefois les migrants arrivent déjà en disant "on était 17, on était 20, 30 et les autres, on ne sait pas où ils sont". On parle de zones où il n’y a pas de routes. C’est du sable, en plein désert. Donc c’est très facile de perdre sa route, ou perdre les points d’eau. Et malheureusement, à cette température, à 45-50, pendant une journée, c’est presque impossible de rester en vie».

Le Niger est devenu une plaque tournante de la migration irrégulière des subsahariens qui, au risque de leur vie, passent par le désert pour rallier la Libye puis continuer vers les côtes européennes.

 

Please publish modules in offcanvas position.