Sécurité

65 milliards de Fcfa de l’Italie pour réduire le flux de la migration irrégulière au Niger et en Tunisie

65 milliards de Fcfa de l’Italie pour réduire le flux de la migration irrégulière au Niger et en Tunisie

(Niamey et les 2 jours) - L’information vient du ministre italien des affaires étrangères, Angelino Alfano (photo). Son pays va débloquer plus de 130 milliards de Fcfa pour réduire le flux de la migration irrégulière en provenance d’Afrique. «200 millions d’euros (plus de 130 milliards de Fcfa, ndlr) seront consacrés à la coopération dans la lutte contre l'immigration clandestine et la traite des êtres humains, » a-t-il affirmé à travers un communiqué. Objectif, renforcer la stabilité et la sécurité en Italie et en Europe.

La moitié des fonds à savoir environ 65 milliards de Fcfa sera destinée au Niger et à la Tunisie. Le Niger fait office de pays séparant l’Afrique subsaharienne du Maghreb. A ce titre, il constitue un espace de transit des Africains vers le Maghreb pour atteindre les côtes italiennes.

L’autre moitié des fonds sera répartie entre une dizaine de pays y compris celui d’où sont originaires la plupart des demandeurs d’asile africains, l’Erythrée.

L’Exécutif italien précise également que ce fonds permettra de rapatrier les migrants volontaires depuis le pays de transit jusqu’aux pays d’origine.

Près de 90% des migrants de l’Afrique de l’ouest passent par le Niger pour rejoindre la Libye en vue de traverser la mediterranée.

Please publish modules in offcanvas position.