Santé

378 nouveaux cas de lèpre identifiés au Niger

378 nouveaux cas de lèpre identifiés au Niger

(Niamey et les 2 jours) - L’Etat nigérien a appelé la population à apporter sa contribution dans la lutte contre la lèpre au Niger. C’est à l’occasion de la 64ème journée mondiale des lépreux célébrée le 29 janvier 2017.

Le thème retenu cette année est « Plus jamais de personnes handicapées par la lèpre ; c'est possible : agissons tôt et ensemble ». L’occasion pour la ministre de la Population Kaffa Jackou (photo) de signaler que le Niger a connu 378 nouveaux cas de la maladie dont 163 chez les femmes et 3 chez les enfants.

Pour cette journée commémorative, Kaffa Jackou a rappelé la mission de traiter les malades de la lèpre en respectant leur diginité d’être humain ; de sensibiliser de façon permanente les populations sur la lèpre; de démystifier la maladie et de rompre les barrières sociales, notamment la stigmatisation et la discrimination auxquelles font face les personnes affectées par la lèpre. « Agissons ensemble et tôt pour remporter aussi la bataille sociale sans laquelle la guérison ne sera pas complète en combattant la discrimination et la stigmatisation. Telle sera votre contribution par laquelle, vous donnerez aux personnes atteintes, la chance de retrouver leur place dans la société et de recouvrer leur dignité d'hommes,» sensibilise-t-elle.

La ministre a aussi attiré l’attention sur le fait que la lèpre est une maladie comme toutes les autres, elle est guérissable, elle n'est pas héréditaire, ni liée à une quelconque malédiction. « Un simple geste suffit pour épargner un sujet d'infirmité : c'est celui d'aider et d'orienter vers un centre de santé, tout individu chez qui vous aurez constaté les signes, » conseille-t-elle.

Des cas de lèpre sont signalés chaque année au Niger. En 2015, le pays a enregistré plus de 25% d’infirmités de degré 2.

Please publish modules in offcanvas position.